LE BLOG EST ACTUELLEMENT EN RÉAMENAGEMENT, IL SERA DISPONIBLE À PARTIR DE septembre. VOIR ICI.

Lire rend heureux, comme ce blog

Bienvenue sur flyhigh, un blog sur l’écriture et la littérature, qui regroupe  des conseils mais aussi des présentations, des interviews exclusifs et des réflexions littéraires. J’y parle de livre et d’écriture, mais aussi de culture LGBT et de féminisme, de blog, d’édition. C’est un lieu d’entraide, un endroit chaleureux et rempli de connaissances.

 

 

 

 

 

TECHNIQUE D’ÉCRITURE  ༄  PRÉPARER  ༄  ÉCRITURE

AMéLIORER SON STYLE D’écriture

PAR SARAH  ༄  28/03/2022

L’une des questions que se pose le plus souvent un écrivain, c’est de savoir comment il peut mieux écrire. Comme eux, en tant qu’autrice, je suis perpétuellement à la recherche des moyens pour m’aider dans l’amélioration de mon style d’écriture. Et ce n’est pas si facile, il te faut l’envie, le temps et le travail ! Pour répondre à cette question, j’ai écumé pendant des années des sites littéraires sur l’écriture et j’ai récolté tout ce qui me permettrait de m’améliorer. Cette recherche d’évolution est permanente : CAR PLUS ON ÉCRIT, PLUS ON S’AMÉLIORE.

POURQUOI AMÉLIORER SON STYLE D’ÉCRITURE ?

C’est vrai, ça. Pourquoi devrait-on améliorer son style ? La question ne vient-elle pas de notre mécanisme à toujours se remettre en question ? C’est bien possible. Mais c’est une bonne interrogation qui ne peut te mener qu’à du positif.S’améliorer, c’est :

⊞ Se donner la satisfaction d’ÊTRE MEILLEUR QU’HIER.
⊞ S’offrir de NOUVELLES VOIES, de nouvelles possibilités
⊞ BRILLER AUTREMENT, différemment
⊞ Participer à une NOUVELLE HOMOGÉNÉITÉ dans son texte
⊞ Attiser le regard curieux de ses lecteurs
⊞ Motiver les troupes (ces écrivains dans l’ombre et dont tu serviras de modèle pour eux)

CE QU’IL FAUT AMÉLIORER

La première chose à laquelle chaque auteur doit faire attention afin d’améliorer son style, c’est d’abandonner tout ce qui alourdit le texte, tout ce qui le dénature tel que les verbes faibles, les conjonctions, les pronoms démonstratifs et la longueur des phrases (sauf si tu es un Proust-bis !). 

Les verbes faibles
En effet, trop souvent et trop nombreux sont les verbes « être, avoir, faire, aller ». On les voit partout et on ne voit qu’eux ! Pourtant, je le dis une nouvelle fois, mais la langue française propose des synonymes, des verbes plus beaux encore et qui veulent dire la même chose. Donc on arrête les abus des verbes faibles qui sont incolores et passe-partout au point de griser le texte et on ouvre un dictionnaire des synonymes. 

Les conjonctions
On ne le dirait pas, mais les conjonctions ont un grand rôle négatif au sein d’un texte. Tu sais, les « en effet, certes, du reste, car, pour sa part », qui ne font qu’appesantir le relief du texte. De telles conjonctions sont le plus souvent utilisées dans le cas d’un commentaire de texte, d’un mémoire ou d’une dissertation. Pour un récit, c’est assez mal vu de retrouver ce genre de termes, particulièrement quand il s’agit d’un récit narratif contemporain.

La longueur des phrases
Des phrases longues peuvent gêner le lecteur.

Segmente tes idées et évite les phrases « poupées russes » qui comptent un grand nombre d’enchâssements propositionnels. Pour réduire la longueur d’une phrase, il faut la scinder en plusieurs phrases ou revoir la pertinence de tous ses compléments. La longueur de phrase qui convient le mieux compte entre 15 et 20 mots. Crois-moi, cette brièveté n’enlève rien aux idées ni aux sensations, aux émotions et aux sentiments. Sans compter qu’une phrase de 15 mots se mémorise plus facilement !

Ici, je n’aurais pas dit mieux que Marie-Adrienne Carrara, du blog À propos d’écriture. Ici, elle a totalement raison : la nuisibilité d’un texte peut vite se voir à travers des phrases trop longues qui, en plus de dégrader le récit, désistent l’attention du lecteur. Hé oui ! Combien de lecteurs se sont plaint d’avoir dû relire une même page à plusieurs reprises parce qu’il n’y comprenait rien à cause de phrases trop longues ? Je suis la première à l’avoir vécu, et c’est terrible ! L’objectif n’est pas de tout résumer à quelques mots mais de prendre le temps d’ordonner ses idées et de couper les phrases au bon moment.
 

Les pronoms démonstratifs
Les pronoms démonstratifs alourdissent nettement un texte, et surtout s’ils sont souvent répétés. Les « ceci, cela, et ce, et cela, c’est que, celui, celui-ci, celui-là, ceux, ceux-ci, ceux-là, celle, celle-ci, celle-là, celles, celles-ci, celles-là… » sont à utiliser avec parcimonie, voire presque pas, car là encore c’est une bonne utilisation plutôt pour les dissertations ou les commentaires de textes.

En conclusion, tu dois :

⊞ Évitez les REDONDANCES, tout ce qui alourdit le texte
⊞ Privilégiez des VERBES ACTIFS
⊞ Tester D’AUTRES STYLES en sortant de sa zone de confort
⊞ Ne pas vouloir en faire trop pour faire mieux

COMMENT S’EXERCER ?

Il y a plein de possibilités afin de s’entraîner dans l’amélioration de son style d’écriture. Sur internet, beaucoup en proposent. Par exemple, tu peux emprunter un début de texte et le terminer, cela travaillera ton imagination et te forcera à te baser sur un style déjà prédéfini. Un autre exercice qui est aussi très utile est d’utiliser le début et la fin d’une fiction et d’en rédiger les péripéties. Il existe également le texte à trous qui consiste à supprimer certains passages d’un récit pour les compléter ensuite à la seule force de ton imagination. Il y a également deux autres exercices : le pastiche qui consiste à écrire de la même manière que ton auteur préféré. Choisis un extrait d’une de ses œuvres et tente d’en écrire une autre avec le même style. Et « le chemin » ou le but ici est de rédiger un paragraphe en suivant un ordre linéaire d’une phrase courte, puis moyenne, puis longue et ensuite de faire l’inverse. Cela t’aidera à travailler la longueur de tes phrases.

Chaque exercice est ludique à sa manière et propose une façon intelligente de mettre à profit le renouvellement d’un style d’écriture.J’espère que cet article t’a plu, j’attends en commentaire ton avis, tes impressions et si jamais tu as d’autres exercices à proposer, n’hésite pas ! À la prochaine !

COMMENTAIRES

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SARAH

Véritable couteau-suisse qui alterne entre de multiples activités, j’ai créer ce blog afin de partager mes découvertes, mes recherches et mes projets. J’espère également faire de belles rencontres 🌻

EN SAVOIR PLUS >>

Abonne toi pour plus d'articles ! Reçois régulièrement la newsletter de flyhigh, c'est-à-dire: des extraits de textes, des exclusivités, etc !

PROJET D’ÉCRITURE : MEMORIES OF WOMEN
2022 — / EN COURS DE 🛠️

PROJET D’ÉCRITURE : THE LIFELESS
2022 — FIN PRÉVUE INCONNUEEN COURS DE 🛠️

nanowrimo planner
imprimable & digital / EN COURS DE 🛠️

PENSER, CONCEVOIR & CRÉER UN BLOG
LITTÉRATURE — EN COURS DE 🛠️

le monde de l’édition
guide géantEN COURS DE 🛠️

C’est ta première visite et tu te sens légèrement perdu ? Pas de soucis, car je t’ai confectionné une carte digne de ce nom pour t’aider à te repérer. Alors suis-moi, clique sur le logo ci-dessous !

La lecture agrandit l’âme,
et un ami éclairé la console.”
— DE VICTOR HUGO

J’aurais dû prier pour ne jamais naître. Parfois, les choses ne se passent pas comme on le voudrait. Moi, j’ai su que j’avais tiré ma mauvaise carte quand mes parents se sont effondrés sous mes yeux en m’abandonnant. La fin du jeu est marquée au sang sur mon front, un mauvais « game over » lourd à porter. Je suis devenue un animal dépourvu de pattes et je sais que je perdrai à ce jeu qu’est la vie.