LE BLOG EST ACTUELLEMENT EN RÉAMENAGEMENT, IL SERA DISPONIBLE À PARTIR DE septembre. VOIR ICI.

Lire rend heureux, comme ce blog

Bienvenue sur flyhigh, un blog sur l’écriture et la littérature, qui regroupe  des conseils mais aussi des présentations, des interviews exclusifs et des réflexions littéraires. J’y parle de livre et d’écriture, mais aussi de culture LGBT et de féminisme, de blog, d’édition. C’est un lieu d’entraide, un endroit chaleureux et rempli de connaissances.

 

 

 

 

 

TECHNIQUE D’ÉCRITURE  ༄  PRÉPARER  ༄  ÉCRITURE

AVANT D’envoyer son manuscrit

PAR SARAH  ༄  28/03/2022

Salut ! J’espère que tu vas bien et que ton mois de décembre se déroule bien… Personnellement, c’est la course pour préparer 2022 ahah ! J’espère que ton organisation est mieux que la mienne. D’ailleurs, en parlant d’organisation, abordons le sujet du jour : les étapes à ne surtout pas bâclée avant le processus d’envoi de son manuscrit. Je me suis souvent posée cette question, et je pense que tu aussi, si tu es auteur.e, n’est-ce pas ? J’ai fais pas mal de recherches, et voici mes réponses.

FAIRE UNE CHECKLIST

La première étape est, bien évidemment, de faire une checklist. Je pense que c’est la phase qui vient à l’esprit de tout le monde. Il suffit simplement de noter ce qu’il ne faut pas oublier, mais pas seulement ! Faire une checklist te permet également de savoir où tu en es. Le mieux, c’est de :

⊞  Checker ton œuvre : vérifie bien que tu as terminé ta rédaction, sans avoir oublié un chapitre ou un extrait. Veille aussi à trouver des extraits qui pourraient servir à mettre ton récit en avant. Il faut aussi avoir fait une première correction, même partielle — en somme, être sûr que ton roman est parfait.

⊞  Checker les maisons d’édition : il faut faire très attention aux maisons d’éditions car certaines ont leur genre de prédilection. Par exemple, Inceptio publie surtout du polar, du thriller et de l’imaginaire. Donc fais bien tes recherches !

⊞  Checker les étapes importantes : c’est-à-dire la compréhension et la cohérence du texte, la correction et la mise en page.

Le tout est d’avoir des checklists précises qui te serviront à ne pas te sentir submergé par les recherches. On sous-estime très souvent les listes avec les objectifs à accomplir, notamment parce qu’on a l’impression soit de perdre notre temps, soit parce qu’on ne sait pas exactement ce qu’il faut vraiment cocher ou non. Surtout que le travail de préparation peut être différent pour chacun. Cependant, je me suis quand même amusée à créer une fiche que tu peux imprimer ou télécharger (pour l’utiliser sur un Ipad, par exemple).

FAIRE LIRE À QUELQU’UN

C’est l’étape la plus délicate pour toi car il s’agit de confier ton texte à quelqu’un de confiance, d’attendre longtemps (parfois vraiment très très longtemps) et de faire face à un avis, positif ou négatif et aux jugements.

Dans l’auto-édition, on appelle ça un « service presse ». C’est un processus dans lequel l’auteur cherche des lecteurs afin de recevoir des avis. Tu peux le faire si tu souhaites intégrer ces commentaires à ton dossier lors de l’envoi et ainsi étoffer l’avis général de ton récit. Mais en général, les maisons d’éditions comportent un comité de lecture composé de plusieurs personnes qui doivent lire le texte et décider de sa qualité.

Pour te donner un exemple : lorsque j’ai envoyé mon manuscrit à Homoromance Éditions, j’ai eu un email signifiant mon acceptation et juste après, l’avis du comité de lecture, donc du « pourquoi j’ai été prise ».

N’hésite pas à demander à quelqu’un de ta famille ou à un ami pour avoir un avis vraiment objectif.

CORRIGER ET ENCORE CORRIGER

Hé oui, bien que l’on dise souvent que le manuscrit pourra être corriger par la maison d’édition, tu ne peux pas te permettre d’envoyer un récit bâclé avec des fautes et des incohérences. Il te faut passer dessus au moins une fois pour éradiquer le « superflu », et surtout les incompréhensions narratives, c’est-à-dire :

⊞  Les coquilles, comme les mots mal tapés au clavier, les répétitions, etc.

⊞ Les incompréhensions, tels que des mots qui ne veulent rien dire, ou quand tu as voulu utiliser un terme avec un autre.

⊞  Les répétitions, parce que ça gâche la fluidité de la lecture.

⊞  Les cadratins !! C’est très important. On n’utilise pas un petit trait « – » pour un dialogue mais le long cadratin « — ».

⊞ Le plagiat, fais bien attention de ne pas avoir repris une idée existante par inadvertance.

⊕ La petite astuce : Sur mac, le cadratin s’effectue « alt + maj + tiret (-) ». Sous Windows, c’est la même chose ! Sinon, tu peux le copier-coller.

LA MISE EN PAGE

Beaucoup pensent que ce n’est qu’un détail superflu. Et pourtant, ils se trompent lourdement ! La mise en page est la première chose que l’éditeur et les membres du comité de lecture vont voir. C’est la mise en page, aussi, qui va développer leur première impression alors, oui, il faut faire extrêmement attention.

La première chose à faire, la première et la plus importante, c’est de mettre ton texte en « justifié ». Il s’agit là d’unifier ton texte. Ce ne sera que plus agréable aux yeux des lecteurs. Ensuite, choisis une police simple, comme du Open Sans, du Palatino, du Georgia, Garamond ou du Cambria si tu souhaites te rapprocher au maximum de la typographie des romans. À douze ou treize points, c’est très bien, surtout sur un format A4.

⊕ La petite astuce : utilise un format A4 (21 x 29,7 cm) sur une orientation « portrait ». Une police simple — moi je suis une grande fan du Palatino — à douze ou treize points.                     

Ensuite, les marges. C’est facultatif puisque c’est un détail qui est peaufiné par la maison d’édition, mais si tu souhaites le faire, choisis une marge de 2 à 2,5 cm (1,5 cm pour le bas si il y a une pagination en pied de page).

Autre chose importante, c’est la logique de tes chapitres. Prend garde qu’il n’y en ai pas un inversé avec un autre. Ça m’est déjà arrivé de lire un livre papier ou deux chapitres étaient inversés et ça a détruit ma lecture. J’étais vraiment dégoutée parce que j’étais perdue, donc fais très attention ! Tout ce qui suit est plus ou moins facultatif. Si tu ne le fais pas, ce n’est pas très grave, ce n’est pas ce que le lecteur va regarder en premier. Mais si tu le fais, c’est bien car ça montre que tu es vraiment investi.

⊞  La numérotation des pages qui permet une navigation plus fluide au lecteur

⊞  L’en-tête de la page qui sert initialement à marquer le titre du livre et l’auteur

⊞ La page de garde : cette page permet à l’éditeur de te retrouver sur tes réseaux sociaux. Rien de compliqué : nom, prénom, numéro de téléphone, adresse mail, ainsi que l’adresse du site web et le titre de ton livre

La page de présentation de ton livre peut être intéressante car elle permettra à l’éditeur d’avoir toutes les informations importantes sur une même page :

⊞  Le thème de ton livre en quelques mots

⊞  Le genre littéraire

⊞  Le nombre total de caractères

⊞  Un résumé du livre en quelques lignes

⊞  Ton intention/désir en une ou deux phrases

⊞ Ta biographie et ta bibliographie

⊞  L’adresse de ton site web si tu en as un

⊞  Tes comptes sur les réseaux sociaux

LA LETTRE D’ACCOMPAGNEMENT

Pour moi, c’est un détail facultatif mais il ne faut pas douter de son efficacité. C’est assez rare d’en trouver, mais pour donner envie au lecteur (donc à l’éditeur ou au comité de lecture), c’est super important. Elle doit être courte et, surtout, être à ton image. Ne prend donc pas un ton trop formel (ni trop informel) et tente l’humour si tu te sens à l’aise avec.

Ensuite, ajoute :

⊞  Titre de ton livre

⊞  Ton adresse

⊞  Ton adresse mail

Puis présente ton texte dans les grandes lignes et, enfin, présente toi en tant qu’auteur.

LES QUESTIONS DES LECTEURS

Comment faire un bon synopsis long ?
D’abord, il ne doit pas être trop long justement ! Le but est d’attiser la curiosité du lecteur sans l’étourdir. Ensuite, pour qu’il soit bon, n’hésite pas à user d’originalité : tu peux choisir de mettre un extrait de ton livre, une ou deux citations, un dialogue ou même juste une phrase.

Peut-on faire une mise en page originale pour le  synopsis ?
Bien sur ! C’est d’ailleurs fortement recommandé tant que ce n’est pas « trop », ni bâclé.

Peut-on envoyer son manuscrit à plusieurs ME en même temps ? Et comment faire ?
Évidemment que tu peux, c’est très courant. Tu n’as plus le droit à partir du moment ou tu signes avec l’une d’elle. Pour l’envoi, il suffit de te renseigner sur le site de la maison en question — en général, c’est par mail.

Et voilà ! Il ne te reste plus qu’à prendre ton courage à deux mains et te lancer dans cette belle aventure qu’est l’édition. Si jamais l’édition en général est un sujet qui t’intéresse, voici deux articles que tu peux retrouver :

⊕   Lire l’article L’AUTO-ÉDITION

⊕   Lire l’article INTRODUCTION AUX MÉTIERS DE L’ÉDITION

Cet article est déjà terminé, je sais ! J’espère qu’il t’a plu et t’aurais aidé, et si jamais tu as envoyé récemment ton manuscrit ou que tu l’as déjà fait et que tu attends une réponse, je t’envoie toute mes bonnes ondes pour te soutenir ! 🌼

COMMENTAIRES

2 Commentaires

  1. Lawrage

    Merci pour ce sujet, il va m’être bien utile dans mes envois en ME !! J’ai noté avec attention tes recommandations de mise en page (je suis toujours autant amoureuse de la tienne !!)

    Réponse
    • Sarah

      Je suis contente alors ! Oui surtout ne te prive pas ahah
      Merciii 🥺

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SARAH

Véritable couteau-suisse qui alterne entre de multiples activités, j’ai créer ce blog afin de partager mes découvertes, mes recherches et mes projets. J’espère également faire de belles rencontres 🌻

EN SAVOIR PLUS >>

Abonne toi pour plus d'articles ! Reçois régulièrement la newsletter de flyhigh, c'est-à-dire: des extraits de textes, des exclusivités, etc !

PROJET D’ÉCRITURE : MEMORIES OF WOMEN
2022 — / EN COURS DE 🛠️

PROJET D’ÉCRITURE : THE LIFELESS
2022 — FIN PRÉVUE INCONNUEEN COURS DE 🛠️

nanowrimo planner
imprimable & digital / EN COURS DE 🛠️

PENSER, CONCEVOIR & CRÉER UN BLOG
LITTÉRATURE — EN COURS DE 🛠️

le monde de l’édition
guide géantEN COURS DE 🛠️

C’est ta première visite et tu te sens légèrement perdu ? Pas de soucis, car je t’ai confectionné une carte digne de ce nom pour t’aider à te repérer. Alors suis-moi, clique sur le logo ci-dessous !

La lecture agrandit l’âme,
et un ami éclairé la console.”
— DE VICTOR HUGO

J’aurais dû prier pour ne jamais naître. Parfois, les choses ne se passent pas comme on le voudrait. Moi, j’ai su que j’avais tiré ma mauvaise carte quand mes parents se sont effondrés sous mes yeux en m’abandonnant. La fin du jeu est marquée au sang sur mon front, un mauvais « game over » lourd à porter. Je suis devenue un animal dépourvu de pattes et je sais que je perdrai à ce jeu qu’est la vie.