LE BLOG EST ACTUELLEMENT EN RÉAMENAGEMENT, IL SERA DISPONIBLE À PARTIR DE septembre. VOIR ICI.

Lire rend heureux, comme ce blog

Bienvenue sur flyhigh, un blog sur l’écriture et la littérature, qui regroupe  des conseils mais aussi des présentations, des interviews exclusifs et des réflexions littéraires. J’y parle de livre et d’écriture, mais aussi de culture LGBT et de féminisme, de blog, d’édition. C’est un lieu d’entraide, un endroit chaleureux et rempli de connaissances.

 

 

 

 

 

TECHNIQUE D’ÉCRITURE  ༄  PRÉPARER  ༄  ÉCRITURE

MÉTIERS DE L’ÉDITION : LA SPHÈRE ARTISTIQUE

PAR SARAH  ༄  2 MARS 2022

Salut à toi ! J’espère que tu vas bien, parce que moi, oui ! Aujourd’hui, je reviens avec un article de la série que je préfère le plus sur mon blog : la présentation des métiers de l’édition. Tu ne t’en rappelles déjà plus ? Voici un petit mémo :

Dans la stratosphère de l’édition, il existe pas moins de 35 métiers imbriqués dans exactement 8 sphères. Les voici :

⊞   La sphère édito
⊞   La sphère artistique
⊞  La sphère marketing
⊞   La sphère commercial et vente
⊞   La sphère fabrication
⊞   La sphère communication et promotion
⊞   La sphère fonctions support
⊞   Et la sphère distribution

Aujourd’hui, on attaque la sphère artistique : les métiers qui m’enchantent le plus, personnellement. Tout ce qui est artistique, ça me connaît (même si je dessine très mal, ahah !). D’ailleurs, petite anecdote : mais dans la famille, on est très basée sur l’artistique initialement, parce que mon père est Maquettiste de métier, et il est vachement doué. Ma petite soeur et moi-même avons suivi ce chemin logiquement, et on adore ça également !

⊕   Lire aussi INTRODUCTION AUX MÉTIERS DE L’ÉDITION

⊕   Lire aussi LA SPHÈRE ÉDITORIALE

DIRECTEUR.ICE ARTISTIQUE

Commençons sans tarder par le tout premier métier : il s’agit du directeur artistique. Dans la “chaine alimentaire” de l’édition, et son nom l’indique très clairement, il est directeur donc il est tout en haut, même s’il existe toujours plus haut que soi. Sinon, on ne l’appelle pas toujours comme ça mais aussi “directeur studio artistique” ou “directeur de création”.

Tu l’auras compris, il dirige et il créer.

SES MISSIONS

Pas n’importe quoi ! En fait, le directeur graphique a autant de tâches à effectuer que l’éditeur en lui même. La seule différence, c’est que le “genre” de la tâche n’est pas la même. J’entend par-là que le directeur artistique sera vraiment dans une bulle artistique, alors que l’éditeur, ce sera surtout de l’administratif.

Le directeur artistique a cinq missions principales, il :

⊞   Définit la ligne graphique d’un ouvrage en lien avec la stratégie éditoriale
⊞   Recrute et manage l’équipe artistique
⊞   Supervise la conception et la réalisation du projet
⊞   Présent le projet au services : éditorial, marketing, et commercial
⊞   Définit le budget et le planning
⊞   Et réalise une veille stylistique et artistique

Tu trouves que ça fait beaucoup ? C’est justement là tout l’intérêt d’être directeur : c’est entre ses mains à lui que tout repose, que les décisions sont prises et validées, et à qui on doit tout nos beaux livres. Définir la ligne graphique d’un ouvrage, c’est bien, et ça peut être facile, mais il faut surtout qu’elle soit directement connectée à la stratégie éditoriale. Ce qui implique qu’il doit s’adapter perpétuellement à l’édition, et ne pas se laisser porter par son imagination. (Je pourrais jamais être directrice, c’est trop de responsabilités !).

Si tu te demandes ce que signifie “réaliser une veille stylistique et artistique”, je n’en ai pas la moindre idée non plus ! J’ai pensé, au début, qu’il s’agissait de suivre les tendances actuelles comme le fait l’éditeur, mais le verbe “réaliser” me rend perplexe. Alors je vais continuer mes recherches et je te dirais ça dans la newsletter prochaine !

Donc, tu l’auras compris, le directeur artistique est amené à diriger toute la complexité graphique et organisatrice du projet, ainsi que la gestion des droits à l’image, d’utilisation et doit aussi, et surtout gérer les graphistes freelance (parce que oui, dernièrement, on fait beaucoup appel à des freelances !).

JE VEUX DEVENIR DIRECTEUR ARTISTIQUE

Tout d’abord, il faut savoir que tu ne vas pas terminé tes études et aussitôt devenir directeur. Avant ça, tu dois faire tes preuves, c’est pour ça que le directeur artistique débute généralement en exerçant des métiers en lien avec la profession artistique, soit, mais sans autant de responsabilités qu’un directeur. C’est ensuite qu’il peut évoluer. Pour l’être, il te faut des qualités à la fois créatives, artistiques et de gestion. C’est un métier à plusieurs mains.

Mais si tu es vraiment motivé à devenir directeur, voici un bref historique des compétences à avoir :

⊞   Compétences techniques, qui doivent être artistiques et éditoriale
⊞   Compétences de gestion
⊞   Compétences en managements
⊞   Compétences relationnelles

Compétences techniques
On entend par compétences techniques deux technique subordonnées : artistique et éditoriale. Artistiquement, tu dois être capable de manipuler et maîtriser les logiciels PAO (comme Photoshop, Indesign, etc). Tu dois aussi garantir un résultat graphique et esthétique de tes projets tout en suivant une ligne éditoriale et, de ce fait, toujours garder un oeil sur les tendances actuelles. Quant à la compétence éditoriale, tu dois maîtriser la chaine éditoriale pour en comprendre les enjeux et les contraintes et respecter les consignes, qu’elles soient typographiques, orthographiques et iconographiques.

Compétences de gestion
Le directeur doit suivre, établir et analyser le budget, organiser le programme mais aussi négocier dans les cas voulus pour acheter des prestations externes au meilleur rapport qualité-prix en garantissant sur le long terme de bonnes relations (ce serait bête de perdre un bon client avec qui on est ami, quand même).

Compétences en management
Il doit transmettre aux équipes artistiques les informations importantes et les évolutions des projets et de la production, et assurer la direction de son équipe.

Compétences relationnelles
Il doit être capable d’argumenter tel un orateur pour promouvoir le projet graphique auprès des autres services.

⊕ Découvre le profil de SYLVAIN, DIRECTEUR ARTISTIQUE

CHEF.FE DE STUDIO

Aussi connu sous le nom de directeur artistique adjoint, ou chargé de mission studio, il est celui qui encadre le travaille technique et artistique des équipes graphiques. Il élabore également des conceptions d’ouvrages selon la charte et la notoriété de l’auteur, et veille à l’organisation et à l’archivage des projets.

Que fait-il derrière nos beaux livres ?

Son métier ressemble un peu à celui du directeur artistique, sauf qu’il a un peu moins de responsabilités que lui. Six missions principales accentuent ses journées :

⊞   Il coordonne la réalisation graphique d’un projet ou de supports commerciaux web et print
⊞   Il organise un planning et un budget pour chaque projet
⊞   Il assure les relations, les suivis avec l’édition, la fabrication, le marketing et le commercial
⊞   Il sélectionne, suit et contrôle les productions,
⊞   Il propose les créations aux services internes

Puis enfin,

⊞   Il garantit la qualité graphique et technique des projets et des supports.

Autant te dire que c’est autant de travail qu’un directeur, sauf qu’il n’est pas totalement dans le côté artistique en lui-même. Il est beaucoup plus basé sur l’administratif et l’organisation.

Le métier :

Pour devenir chef de studio, les compétences sont exactement les mêmes que pour un direction artistique à une différence près : dans les compétences de gestion, il doit aussi être capable de réaliser un reporting sur l’état d’avancement des ouvrages au directeur artistique et aux services internes : éditorial, fabrication, commercial et marketing

LES AUTRES MÉTIERS

Comme tu l’auras compris, qu’il soit directeur ou non, la part des responsabilités de chacun est plus ou moins équivalente. Je pense que cela est du à la charge de travail conséquente et qu’une seule personne ne pourrait pas, humainement parlant, se charger d’autant de responsabilités sans du soutien. Donc pour les métiers suivants : concepteur graphiste et maquettiste, les compétences et les missions sont exactement les mêmes, mais la différence, c’est qu’eux sont totalement plongés dans le côté “artistique”. Contrairement au directeur et au chef, ils utilisent très souvent les logiciels de PAO et son intégrer dans la création purement artistique.

⊕   Découvre le profil de JENNIFER, GRAPHISTE FREELANCE

⊕   Découvre le profil de GAETAN, MAQUETTISTE

Et c’est tout pour cet article. Si toi aussi tu es intéressé par ces métiers, n’hésite pas à faire des recherches ou à me poser des questions, je serais ravie d’y répondre ! Et surtout, n’hésite pas non plus à découvrir les profils intégrer à l’article, ça te permettre plus d’ouverture sur le métier.

Sur ce, je te dis à bientôt pour un prochain article !

 

COMMENTAIRES

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SARAH

Véritable couteau-suisse qui alterne entre de multiples activités, j’ai créer ce blog afin de partager mes découvertes, mes recherches et mes projets. J’espère également faire de belles rencontres 🌻

EN SAVOIR PLUS >>

Abonne toi pour plus d'articles ! Reçois régulièrement la newsletter de flyhigh, c'est-à-dire: des extraits de textes, des exclusivités, etc !

PROJET D’ÉCRITURE : MEMORIES OF WOMEN
2022 — / EN COURS DE 🛠️

PROJET D’ÉCRITURE : THE LIFELESS
2022 — FIN PRÉVUE INCONNUEEN COURS DE 🛠️

nanowrimo planner
imprimable & digital / EN COURS DE 🛠️

PENSER, CONCEVOIR & CRÉER UN BLOG
LITTÉRATURE — EN COURS DE 🛠️

le monde de l’édition
guide géantEN COURS DE 🛠️

C’est ta première visite et tu te sens légèrement perdu ? Pas de soucis, car je t’ai confectionné une carte digne de ce nom pour t’aider à te repérer. Alors suis-moi, clique sur le logo ci-dessous !

La lecture agrandit l’âme,
et un ami éclairé la console.”
— DE VICTOR HUGO

J’aurais dû prier pour ne jamais naître. Parfois, les choses ne se passent pas comme on le voudrait. Moi, j’ai su que j’avais tiré ma mauvaise carte quand mes parents se sont effondrés sous mes yeux en m’abandonnant. La fin du jeu est marquée au sang sur mon front, un mauvais « game over » lourd à porter. Je suis devenue un animal dépourvu de pattes et je sais que je perdrai à ce jeu qu’est la vie.